Les feuilles de calcul: Bonnes ou mauvaises pour votre entreprise ?

Bonnes ou mauvaises pour votre entreprise ?

Malgré leurs nombreux avantages, les tableurs comme Excel n’ont pas été conçus pour gérer des données volumineuses et complexes. Près de 9 entreprises sur 10 utilisent des feuilles de calcul pour gérer leur planification stratégique et à long terme.

Selon Market Watch, jusqu'à 88% des feuilles de calcul en entreprise contiennent des erreurs. Ces statistiques sont effrayantes quand on pense à toutes les répercussions possibles. Les risques sont encore plus importants quand les données servent à guider les stratégiques d’affaires.

Ces erreurs sont recensées dans les chiffriers sont de plusieurs types  : 

  • Des données mal saisies

  • Des informations entrées en double 

  • Des feuilles corrompues

  • Des formules erronées

  • Des liens vers d’autres feuilles de calculs erronées

La gestion de vos données d’affaires est trop importante pour être prise à la légère.


Ceci étant dit, toutes les entreprises ont besoin d’un accès rapide aux informations stockées dans leurs systèmes. Qui plus est, l’information contenue à l’intérieur d’une application métier est souvent difficile à consommer et fréquemment dans un format incompatible avec celui des autres applications de l’entreprise. 

Les feuilles de calcul manquent d’outils intégrés pour tester la effectuer des croisements entre des données de format différents. Il est donc impossible d’en garantir la qualité.

Et quand vient le temps d’effectuer des analyses plus poussées au moyen de l’Intelligence d’Affaire, les tableurs comme Excel ont leurs limites et le temps de traitement peut devenir parfois relativement long en plus d’offrir une visibilité immédiate globale plutôt restreinte. La compétitivité des marchés et la réalité économique d’aujourd’hui oblige les entreprises à considérer encore plus le pouvoir de leurs données autant d’un point de vue stratégique que compétitif. Cette réalité ne peut pas être prise à la légère et les décideurs doivent bien comprendre cet enjeu important.


Les chiffriers sont un excellent outil qui permettent à un utilisateur unique de manipuler des jeux de données restreints, d’y appliquer des formules pour résumer, analyser et développer différents scénarios.  Pour la majorité des organisations, les chiffriers représentent le premier outil d’analyse utilisé.

Cependant, lorsque l’entreprise grandit, que le volume de données augmente et que le besoin de partager et de collaborer survient, les limites des chiffriers commencent à paraître.


En conclusion, il peut être très payant d’investir dans un système de gestion des données pour votre entreprise. Vous pourrez alors simplifier la gestion de vos informations, minimiser les risques internes et profiter au maximum de la valeur contenue dans vos données en vue de prendre des décisions d’affaires payantes et du même coup assurer la pérennité de votre organisation.